Détours longs et coûteux : la fermeture du tunnel ferroviaire Italie-France devrait perturber les voyages hivernaux

Les autorités mettent en garde contre un trafic routier beaucoup plus intense et une demande accrue de vols.

tunnel ferroviaire Italie-France

Un axe ferroviaire majeur reliant la France et l’Italie devrait rester hors d’usage jusqu’à l’été 2024. Il a été contraint de fermer à la suite d’un glissement de terrain en août.

La ligne transalpine était un moyen de transport incontournable pour les touristes profitant de la saison de ski et des vacances de Noël dans les deux pays européens.

La liaison ferroviaire étant désormais indisponible cet hiver, les visiteurs devront prendre l’avion ou la voiture entre les deux destinations.

Les autorités mettent en garde contre un trafic routier beaucoup plus intense et une demande accrue de vols, ces deux facteurs augmentant les émissions de carbone dans l’atmosphère.

La principale liaison ferroviaire Italie-France fermée jusqu’à l’été 2024.

tunnel ferroviaire Italie-France
Les services ferroviaires reliant l’Italie et la France ont été suspendus à la suite d’un glissement de terrain dans la vallée de la Maurienne le 27 août.

Quelque 10 000 mètres cubes de roches sont tombés suite à des pluies torrentielles à Saint-André à La Praz, à une vingtaine de kilomètres de la frontière française avec l’Italie.

Elle a contraint le tunnel du Fréjus, axe routier majeur entre St Michel de Maurienne et Modane, à fermer temporairement.

Un peu plus d’une semaine après l’incident, le tunnel a été rouvert aux véhicules.

Le tunnel ferroviaire adjacent du Fréjus reste cependant fermé en raison de travaux de réparation.

Initialement, la ligne devait rouvrir au bout de deux mois, mais les autorités françaises affirment désormais que les travaux s’avèrent plus difficiles que prévu.

Lire aussi :   Les Meilleures Destinations pour le Réveillon du Nouvel An en Italie : Découvrez Où Célébrer la Saint-Sylvestre

François Ravier, responsable savoyard et directeur régional de l’opérateur ferroviaire français SNCF, a déclaré à la presse que les travaux dureraient encore sept mois et devraient s’achever à l’été 2024.

À l’heure actuelle, des efforts sont toujours en cours pour sécuriser la zone touchée par le glissement de terrain, selon le journal italien La Stampa.

Les prévisions indiquent que la route pourrait rouvrir en juin 2024, même s’il est possible que les services restent suspendus jusqu’en septembre, ce qui affecterait la saison estivale chargée.

tunnel ferroviaire Italie-France

Quel est l’impact de la fermeture du tunnel ferroviaire Italie-France sur le tourisme ?
Les grands services ferroviaires sont concernés par la poursuite de la fermeture du tunnel ferroviaire du Fréjus. Les trains TGV et Frecciarossa entre Paris et Milan ne circulent pas et les trains de marchandises doivent également trouver des solutions alternatives.

Cela entraînera «des détours longs et coûteux à travers la Suisse», selon le comité ferroviaire transalpin Lyon-Turin.

Les voyageurs devraient « se tourner vers la voiture pour les trajets de moyenne distance et les vols pour les longues distances », a indiqué le comité. La France tente de réduire les vols court-courriers .

tunnel ferroviaire Italie-France

La liaison aérienne entre Paris et Milan est déjà l’une des plus fréquentées d’Europe. La compagnie aérienne espagnole à bas prix Volotea a annoncé des vols supplémentaires sur cette route en réponse à une demande accrue.
Les voyageurs circulant entre la Maurienne et le Val de Suse ainsi que sur le périphérique de Turin doivent se préparer à un trafic plus dense.

Par ailleurs, la fermeture du tunnel routier du Mont Blanc est prévue entre le 16 octobre et le 18 décembre pour maintenance, ce qui pourrait entraîner des perturbations encore plus importantes à l’approche de Noël.

Lire aussi :   L'Italie en mai : La météo et les lieux incontournables à découvrir

À la gare de Saint-Michel-de-Maurienne, les préparatifs sont en cours pour la construction d’un « hub de transport » pour la saison de ski 2023-24, selon le journal italien Il Sole 24 Ore. De là, les passagers du TGV pourront embarquer dans des navettes. aux stations balnéaires de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *